LES VACANCES

Par Russell Calvert psychologue


Quand l'été arrive, vous vous dites : « Enfin, je vais pouvoir me détendre ». Toutefois, entre temps, la course à la montre et à la performance vous tenaille. Pourquoi attendre aux vacances estivales avant de faire le point, de faire le vide et de faire le plein? Vous pouvez à l'instant même sonder votre niveau de stress. Vous serez surpris de constater que les tensions corporelles et mentales sont plus nombreuses et plus persistantes que vous imaginiez. Or, c'est lorsque qu'on n'a pas le temps de se reposer qu'il est urgent d'y songer. Accordez-vous des vacances... d'une minute. Arrêtez-vous dans le tumulte de votre quotidien, suspendez vos activités et permettez à votre corps le plaisir de ne rien faire pendant soixante longues secondes. Rien de plus facile, n'est-ce pas? À peine aurez-vous déposé le crayon, laissé le clavier ou le cellulaire, que vos urgences feront surface et vous feront bouger d'impatience à reprendre le travail. Pourtant, activité n'est pas synonyme d'efficacité. Plus la pression à la performance est grande, plus le niveau d'efficacité diminue. Accordez-vous des vacances d'une minute : parlez avec un ami, admirez le paysage, lisez quelques lignes d'un bon livre, etc. Les gens les plus productifs s'arrêtent pour se régénérer. Les vacances d'une minute vous donnent l'occasion de planifier, de vous organiser et de ne pas perdre la vue d'ensemble. Surtout, cet arrêt vous permet de recharger vos batteries, de préserver votre santé, de garder votre moral en forme, et de devenir encore plus efficace.


Retour à la liste de textes de psychologie
© Tous droits réservés 14.08.18