LE SENS DU CADEAU

Par Russell Calvert psychologue


C'est plaisant d'offrir un cadeau à quelqu'un qu'on aime n'est-ce pas? On dit qu'il y a plus de plaisir à donner qu'à recevoir. On a appris qu'il valait mieux donner que recevoir, se sacrifier et offrir aux autres sans attente en retour. Il était même honorable de NE PAS recevoir, de se priver plutôt que de demander. « N'en demande pas, attends qu'on t'en offre! », disait ma mère. J'ai attendu longtemps avant de comprendre qu'à moins de demander, je me contenterais de pas grand-chose. Ces enseignements prenaient souvent appui sur la religion. Pourtant, la Bible dit : « Demandez et vous recevrez; frappez et l'on vous ouvrira. » Imaginez vous à un échange de cadeau et où tous ont les mêmes consignes : « Offrez votre cadeau à la personne dont le nom apparaît sur la boîte; mais vous ne pouvez pas en accepter. Qu'arrivera-t-il? Chacun restera avec son cadeau puisque nul n'a le droit d'en recevoir! Un cadeau n'a de sens que si quelqu'un l'accueille. Aussi, la valeur du présent n'est pas déterminée par le prix qu'on l'a payé, mais par le plaisir qu'éprouve la personne qui le reçoit. Plus son plaisir est grand, plus le cadeau prend de la valeur. À Noël, ou lors de votre anniversaire de naissance, d'un échange de cadeaux ou à une autre occasion spéciale, ayez donc le courage de relever le défi du cadeau. Offrez à vos proches, à vos amis et collègues, le merveilleux et inestimable cadeau de leur montrer votre plaisir intense et sincère à recevoir ce qu'ils vous offrent de bon coeur!


Retour à la liste de textes de psychologie
© Tous droits réservés 14.08.18